Extension Autonomie Lumineuse

Introduction

Être autonome en lumière naturelle à un moment donné signifie que la réalisation des activités prévues dans l'espace étudié ne nécessite pas l'utilisation de l'éclairage artificiel.

L’indicateur d'autonomie lumineuse est défini comme le pourcentage des heures occupées par an durant lesquelles un niveau d’éclairement minimum est maintenu seulement par la lumière naturelle.

Cet indicateur s’obtient par le calcul heure par heure des éclairements dans un bâtiment suivant les conditions climatiques extérieures, en tenant compte de la position géographique et des données météos annuelles.

L’indicateur d'autonomie lumineuse sert à qualifier d'une part la performance de l’éclairage naturel en fonction d’un éclairement minimum à respecter et d'autre part la consommation énergétique de l’éclairage artificiel pour maintenir ce minimum.
L’analyse de l’autonomie lumineuse part du principe que lorsque la lumière naturelle n’est plus suffisante, l’éclairage artificiel est allumé. Le calcul est réalisé en fonction d’un éclairement seuil, généralement de 300 ou 500 lux, mesuré sur le plan de travail, et des heures d’utilisation du bâtiment.

DL-Light extension daylight autonomy DA autonomie lumineuse Sketchup model snapshot image

Les calculs d'autonomie lumineuse influent sur la thermique et l'éclairage :


Calcul de l'autonomie lumineuse ou de l'indicateur BREEAM

L'extension permet le calcul de l'autonomie lumineuse selon trois modes :


Mode d'emploi de l'extension d'autonomie lumineuse

  1. Ouvrir le modèle SketchUp. Consulter ces recommandations pour préparer le modèle.

  2. Ouvrir la fenêtre autonomie lumineuse depuis la barre d'outils da dialog icon ou le menu Extensions -> De Luminae -> Autonomie Lumineuse -> Calculs d'autonomie lumineuse et saisir les paramètres du calcul.

    Mode "Autonomie lumineuse"

    DL-Light extension daylight autonomy DA autonomie lumineuse General tab

    Mode "UDI"

    DL-Light extension daylight autonomy DA autonomie lumineuse General tab

    Signification des champs :

  3. Définition des matériaux.

    Chaque surface du projet interagit avec la lumière du jour du fait des caractéristiques optiques de son matériau de surface. Il est donc indispensable d'attribuer à chaque surface le bon matériau. Les caractéristiques des matériaux sont la réflectance et la transmittance visible. DL-Light fonctionne par calques : un matériau est attaché à un calque et toutes les surfaces de ce calque utilisent alors ce matériau.

    L'onglet de choix des matériaux :

    DL-Light extension daylight autonomy DA autonomie lumineuse Materiaux
    DL-Light extension daylight autonomy DA autonomie lumineuse Materiaux

    Pour attacher un matériau à un calque, sélectionner un ou plusieurs calques dans la liste, sélectionner un matériau et cliquez sur "Attacher/Détacher".
    Les modifications peuvent être annulées d'un coup avec le bouton "Précédent".

  4. La palette de fausses couleurs est paramétrable avec précision. 3 options de palette sont proposées : Automatique, Gradient et Personnalisé.

    DL-Light extension daylight autonomy DA autonomie lumineuse Panel tab
    DL-Light extension daylight autonomy DA autonomie lumineuse Panel tab
  5. Après la saisie des paramètres, sélectionner une ou plusieurs surfaces et cliquer sur calculer ou sur la barre d'outils run_selected pour lancer le calcul.

    DL-Light extension daylight autonomy DA autonomie lumineuse Sketchup selection

    Le temps de calcul dépend de la taille du modèle, de sa complexité et du nombre de capteurs.

  6. Lorsque le calcul est achevé, les résultats sont importés dans SketchUp. Les surfaces sélectionnées reçoivent une texture en fausses couleurs et la palette est affichée.

    DL-Light extension daylight autonomy DA autonomie lumineuse SketchUp result imported - automatic palette
  7. Analyse des résultats.

  8. Pour faire de nouveaux calculs sur le modèle.

    Depuis la version 8.0, DL-Light utilise un algorithme de cache des calculs. Celui-ci détecte automatiquement si une surface nécessite un recalcul ou si un résultat antérieur peut être réutilisé. Par défaut, le cache conserve les informations des 10 derniers calculs (valeur paramétrable dans les préférences).

    Par exemple si un calcul vient d'être réalisé pour la saison "été", puis la saison est modifiée à "hiver" pour un recalcul, et enfin recalcul pour "été" :

  9. Pour archiver les résultats.

    DL-Light permet d'archiver l'intégralité des résultats d'un calcul : rapports, textures et étapes du calcul (exports radiances du modèle, fichier météo, ...). Cette archive peut être rechargée sur le modèle, sous réserve d'utiliser exactement le même modèle que lors du calcul.

    Consulter la page Archivage des résultats pour davantage d'informations sur cette fonctionnalité.

    Voir la page Comparaison des résultats pour plus d'informations sur la comparaison de plusieurs archives.

  10. Prise de vue.

    Pour réaliser une image de la vue courante avec les résultats des calculs, cliquer sur snapshot_with_palette_icon pour une image avec la palette, ou sur snapshot_icon pour une image sans palette. Le répertoire d'export de ces snapshots peut être ouvert avec open_snapshot_folder_icon.
    Cette option n'est pas supportée dans la version d'évaluation (voir Informations sur la licence).

    DL-Light extension daylight autonomy DA autonomie lumineusegSketchup model snapshot image